SoU

Posts Tagged ‘aventure africaine’

Aventure à la Béninoise

In Frenchies, Ma vie Mon aventure on June 24, 2012 at 11:30 am

Avez-vous remarqué que ce que vous craignez le plus devient par la suite, l’épreuve la plus inoubliable car elle vous a marqué de par l’angoisse que vous avez éprouvée mais aussi de par la facilité avec laquelle les choses se sont déroulées par la suite?

Quel rapport avec mon titre? C’est exactement ce qui m’est arrivé lors de cette nouvelle aventure en Afrique.

L’esprit remplie d’angoisse, la peur au ventre, je me lançais ce matin là dans une nouvelle mission d’ordre professionnelle, au Bénin.

Mais comme c’est le cas bien souvent, plus on fait face à nos frayeurs, plus on se rend compte que nous avons eu plus de peur que de mal!

On se croirait maudit parfois d’être envoyé dans ces pays pas très connus où le modernisme lutte contre le traditionnel mais çà nous fait des expériences inédites.

Alors oui, ce fut une bien meilleure aventure d’où l’on apprend que peu importe où l’on se trouve dans le monde, le contact humain est très important. C’est ce qui rend les choses moins angoissantes…

Cet article a pour but de remercier du fond du coeur tous ceux qui m’ont si bien accueillie à Cotonou et rendu mon séjour agréable mais aussi tous ceux qui, de mon paradis natal, m’ont soutenue jusqu’au bout. Vous êtes vraiment des cadeaux venus du ciel!

Advertisements

Une fille des îles en Afrique

In Frenchies, Ma vie Mon aventure on June 14, 2012 at 8:17 pm

Contrairement à mes attentes et aspirations, mon tout premier vol fut en destination du Cameroun!

On aurait pu me le dire avant mais il fallait que je le vive pour le croire. Je souris encore à l’idée. En un rien de temps, je me retrouvais sur un vol pour le Cameroun.

Une aventure de dingue qui m’attendait pour sûr!

Comme une être apeurée, angoissée et même terrorisée je me préparais tant bien que mal à y faire face.

Dans le suspense de la date de départ et celui de découvrir ce qu’est de voyager (et encore toute seule!), j’essayais tout de même de tout positiver.

Partagée entre le sentiment d’avoir été jetée aux fauves et celui d’être chanceuse de voir le monde toute seule, je me fis finalement à l’idée!

Néanmoins, plus je me rapprocher du pays, plus je ressentais cette crainte grandir…

A ma descente à l’aéroport, je sus tout de suite que ce n’est pas là que je m’éterniserai!

Je marchais sans grande conviction, la fatigue qui se faisait sentir et la totale désolation de voir un autre niveau de qualité de la vie!

La chaleur, les odeurs et les gens, tous s’y mêlaient pour que je me sente encore plus désolée d’être arrivée là. Une fois dans ma chambre d’hôtel, je faillis craquer et pour le comble, le porteur de bagages me reluquait tel un dessert et ne semblait guère vouloir partir malgré avoir  eu son pourboire…

Une fois seule, je m’assis et je me mis à rire telle une dingue en repensant à tout ce chemin que j’ai fait, à toutes ces émotions que j’ai pu ressentir en une journée! Je me sentais comme une aventurière arrivée à destination, se préparant moralement à vivre une nouvelle histoire…